L'intercommunalité

 

Comme d’autres communes, Frontenex a longtemps géré seule l’organisation de ses services. Les évolutions politiques, administratives, financières, et techniques de la société d’une part, et leur déclinaison à l’échelle de notre pays par ailleurs, ont conduit la commune a se fédérer avec d’autres au sein de syndicats pour rationaliser la gestion de certains services. Si ces adhésions poursuivaient en cela les dites évolutions, elles visaient à mutualiser les moyens de fonctionnement de services, de sorte à contenir l’évolution de leur coût.

 

Si les syndicats portent des compétences bien définies en matière d’organisation de services, ils ne participent pas directement au développement et à l’aménagement d’un territoire. En ce sens, Frontenex a intégré la Communauté de Communes de la Haute Combe de Savoie, qui fut créée en 2004, et plus récemment, au 1er janvier 2017, la Communauté d'Agglomération ARLYSERE.

 

Dans ce cadre, la commune a transféré certaines de ses compétences à l’intercommunalité, ainsi que les moyens techniques, humains, et les ressources qui contribuaient à en permettre leur gestion.

 

A travers son adhésion à l’intercommunalité la commune ne visait pas forcément à intégrer une organisation lui permettant de gérer un service, mais elle se voulait porteuse de valeurs visant éventuellement à mettre ses ressources et moyens à la disposition du plus grand nombre sur un territoire, dans le cadre du développement homogène de ce dernier.

Plus d'infos : https://www.arlysere.fr/